Économie

Spoliation: Les travailleurs du CICES alertent

​Les travailleurs du Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES) ont manifesté hier leur mécontentement face à la spoliation des terres de ce patrimoine. Face aux menées des affairistes qui spolient les terres du CICES, le collectif des agents s’est dit prêt à déployer tous les moyens possibles pour préserver ce patrimoine.

le collectif des agents du CICES, qui faisait face à la presse mardi, a sonné le début de son plan d’actions contre les prédateurs fonciers. « Nous alertons l’Etat et l’opinion publique  de  notre  plan  d’action  contre  ces prédateurs fonciers. Si rien n’est fait pour arrêter ces affairistes, nous passerons à la vitesse supérieure et toutes les voies et tous les moyens seront déployés pour garder et préserver notre patrimoine », a clamé haut et fort Ibrahima Diop, porte-parole du collectif des délégués de CICES.

Selon lui, la rencontre d’hier avait pour but de dénoncer le fait que leurs terres sont en train d’être spoliées. « Le CICES est à la croisée des chemins. Et il nous faut impérativement, nous qui  y  travaillons,  nous  ériger  en  boucliers pour défendre notre patrimoine des lobbies affairistes. Le phénomène d’accaparement de terres a souvent été imputé à l’Etat. Et pour le comprendre, il suffit juste de porter un regard sur les politiques foncières et sur les visions du territoire produites par l’Etat », dénonce M. Ibrahima Diop.

A en croire le porte-parole, le CICES est aujourd’hui victime d’une spoliation foncière qui est le fait de prédateurs dont la seule motivation est de s’accaparer de ce qui reste de cet espace. « Présentement, il y a des gens qui prétendent détenir des baux à l’intérieur  même  de  l’assiette  foncière  du CICES », fait savoir Ibrahima Diop.

Poursuivant, il assure qu’ils ne se laisseront pas faire. « Nous, travailleurs du CICES, ne nous laisserons pas faire. Nous allons nous dresser en sentinelles, nous ériger en remparts pour barrer la route à ces « dealers » d’autant plus que des efforts sont en train d’être faits par les plus hautes autorités du pays pour la rénovation du Centre international du  commerce  extérieur du  Sénégal (CICES) » a fait comprendre le porte-parole, M. Ibrahima Diop.

Remerciant le président de la République, M. Macky Sall, pour la décision prise de restaurer les infrastructures du CICES, qui constituent un patrimoine architectural à préserver, M. Diop a précisé que cette réhabilitation va répondre aux normes internationales en matière d’organisation d’évènementiels économiques et culturels.

Elle va aussi s’inscrire en droite ligne de la feuille de route du directeur général, M. Salihou Keita, visant à préserver la réserve foncière pour consolider le leadership ouest-africain du CICES dans l’organisation de foires et de salons professionnels, rapporte Le Témoin.

avec Pressafrik.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *