À la une Santé

(COVID-19) : ” les autorités sanitaires travaillent à vacciner tous les enseignants et les étudiants avant la rentrée” (ministre)

Les autorités sanitaires sénégalaises travaillent à faire vacciner tous les enseignants et les étudiants dans la perspective de la rentrée scolaire et universitaire prévue en octobre, a révélé ce vendredi le ministre sénégalais de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.

“Ces réceptions vont nous permettre d’avoir une stratégie de vaccination plus ciblée. C’est vrai que l’ensemble des régions du Sénégal ont reçu leurs doses, mais dans le contexte actuel, nous allons travailler dans une stratégie de ciblage plus affiné parce que dans la perspective de l’ouverture des classes”, a indiqué le ministre sénégalais.

“Nous allons faire en sorte que chaque enseignant qui rentre en classe soit vacciné. Ce qui est extrêmement important dans la stratégie. Mais aussi dans la perspective d’ouverture universitaire, nous allons faire en sorte que chaque étudiant soit vacciné”, a-t-il ajouté.

Selon le ministre sénégalais, les services de son département travaillent avec les universités et les centres des œuvres universitaires pour mettre à la disposition des doses nécessaires à cette stratégie de vaccination pour les étudiants.

“Nous demandons aussi aux Centres régionaux de gestions des épidémies (CRGE) dans le périmètre de chaque région de travailler à ce que chaque enseignant dispose de sa vaccination. Mais au-delà des étudiants et des enseignants, il faut faire en sorte que ce message-là arrive aux familles et aux parents d’élèves. Il faut accélérer dans une stratégie plus ciblée pour réduire de façon considérable la létalité et faire en sorte que dans notre pays la COVID-19 ne soit qu’un mauvais souvenir”, a-t-il poursuivi.

Après une deuxième vague marquée par une hausse de nouvelles contaminations et de décès de COVID-19 entre juin et mi-août, le Sénégal connaît une baisse depuis deux semaines. On enregistre une baisse drastique du nombre de nouvelles contaminations, ainsi qu’une diminution du nombre de cas graves et du nombre de décès.

Depuis l’apparition du coronavirus en mars 2020, le Sénégal dénombre 73.391 cas positifs, dont 66.015 guérisons, 1.826 patients décédés et 5 549 malades sous traitement. Près de 1,2 million de personnes ont été vaccinées depuis le lancement de la campagne de vaccination.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *