À la une Santé

« Ces faux médicament constituent un danger public », dixit l’inspection des médicaments

La saisie record de faux médicaments à la Patte d’Oie Builders constitue « un danger public ». L’alerte est de la division de l’inspection des médicaments. Selon, son directeur Madické Diagne, les méthodes de stockage ne respectent pas les conditions d’hygiène sanitaire. 

A lire aussi : Trafic De Médicaments Impliquant Leurs Collègues , L’ordre Des Pharmaciens Du Sénégal Va Sévir …

Dans un entretien avec le quotidien Vox-pop, Madické Diagne informe  que les « conditions de stockage de cette importante quantité de médicaments saisie, mettent en danger les consommateurs ».  « Ces conditions de stockage mettent en danger les consommateurs. Il y a exactement une mise en danger très poussée des consommateurs, parce que les médicaments qu’on a trouvés, c’est une gamme qui est spéciale parce que ce sont des solutés massifs. Dans les hôpitaux, vous voyez souvent des gens mis sous perfusion; c’est avec ces produits-là », a expliqué le directeur de la division de l’inspection des médicaments, Madické Diagne.

Poursuivant son propos, il souligne que : “dans notre réglementation, en terme de médicaments, si un produit ne respecte pas le circuit officiel, on ne peut ni garantir sa sécurité, ni son innocuité, ni son efficacité. On le considère déjà comme un médicament impropre à la consommation. Et c’est le cas de ces médicaments entrés frauduleusement dans le pays. Et effectivement, les médicaments n’ayant pas obtenu l’autorisation de mise sur le marché, constituent une mise en danger très poussée de la population”.


 [s1]

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *