Agriculture

Le SYNTTAS pointe la gestion des semences par le ministère de l’agriculture

« Le Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural (MAER) est dans une logique de nébuleuse sur les semences, pour la campagne agricole 2021-2022 ». Le Syndicat National des Techniciens et Travailleurs de l’Agriculture du Sénégal (SYNTTAS) n’y va pas de main morte n pointant du doigt la gestion des semences pas son ministère de tutelle. « Monsieur le Ministre Moussa BALDE et ses proches collaborateurs ont élaboré et distribué à des opérateurs semenciers des notifications en vue de la mise à disposition de semences d’arachide certifié dans les commissions de supervision, de contrôle et de suivi des opérations de mise en place et de cession des intrants agricoles alors que les bulletins d’analyse de ces semences ne sont pas encore délivrés aux opérateurs. De plus aucune étiquette n’est encore apposée sur les sacs de semences d’arachide pour attester leur qualité », disent les camarades de Samba Gaye dans un communiqué.

Le SYNTTAS dit dénoncer avec la dernière énergie « cette forfaiture », car, disent-ils, « l’identité, l’origine et la qualité des semences n’étant pas connu aucune mise en place ne devrait se faire au risque d’une flagrante violation de la législation semencière, le règlement C/REG.4/05/2008 du 18 mai 2008 portant harmonisation des règles régissant le contrôle de qualité, la certification et la commercialisation des semences végétales et plants dans l’Espace CEDEAO ».

Les syndicalistes annoncent leur opposition à la mise en place des semences dans les commissions et mettent en garde leur tutelle contre tout manquement dans la campagne et de pressions sur les Directeurs régionaux de Développement rural et les Chefs de Service départementaux de Développement.

Related Posts

  1. Nous réclamons le départ du Ministre moussa baldé et du SG il ne sont là que pour intimider les agents du maer or nous ferons face
    Ça suffit !STOP

  2. Cheikh Abba dieme says:

    Le pays va mal si dans un pays où les plus hautes autorités jouent avec la valeur des semences je pense qu’ils n’ont pas leur places dans ce ministère.

  3. Le plus nul des ministres de l’agriculture. Un ministère rempli de ses proches fouladou si le Président veut des résultats non truqués dans le secteur il doit impérativement l’enlever à la tête de ce département ministériel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *